Accueil
Histoire
Généalogie
Documents
Curiosités
Armée
Eglise
Héraldique
Maisons
Contact

Comme toutes les grandes familles, les Clermont se sont inscrits dans le patrimoine architecturale de nos régions. je vous présente ici, les maisons bâties ou occupées par des Clermont au cours des siècles.

Toutes les informations que vous pourriez avoir sont les bienvenues, au contraire ! Il y a sûrement des erreurs à corriger ou des ajouts à faire. La liste qui suit ne cite que les châteaux ayant directement appartenu aux Clermont. On ne parle pas ici de ceux qui dépendaient de la famille comme Réaumont ou d'autres.

Si dessous une carte qui vous permet de voir où ce sont installés les Clermont au fil du temps.


Afficher Lieux sur une carte plus grande

 

Pour commencer voici la liste des hôtels particuliers portant le nom de la famille :

- Hôtel de Clermont-Tonnerre, 18 place des Vosges, Paris IV°
- Hôtel de Clermont-Tonnerre, quai des Tournelles, Paris VI°
- Hôtel de Clermont-Tonnerre, rue Madame, Paris VI°
- Hôtel de Clermont-Tonnerre, 87 rue du Cherche-Midi, Paris VI°
- Hôtel de Clermont-Tonnerre, 118 rue du Bac, Paris VII°
- Hôtel de Clermont-Tonnerre, 55 rue de Lille, Paris VII°
- Hôtel de Clermont-Tonnerre, place François Ier, Paris VIII°
- Hôtel de Clermont-Tonnerre, Châtillon sur Seine (Côte d'Or)
- Hôtel de Clermont-Thoury, Amiens (Somme)
- Hôtel de Clermont-Mont-Saint-Jean, Chambéry (Savoie)
- Hôtel de Clermont, 127 Grande Rue, Besançon (Doubs)
- Hôtel du duc de Clermont-Tonnerre, rue Général-Marchand, Grenoble (Isère)
- Châlet de Clermont-Tonnerre 109 bis boulevard des Etats-Unis, Vichy (Allier)

- AIN -
Château-Gaillard 1365-1518 Le 18 décembre 1365, Aimar de Clermont, seigneur d'Hauterives reçoit du comte de Savoie le château et le mandemment de Château-Gaillard, prés de Saint-Denis-le-Chausson (aujourd'hui Saint-Denis-en-Bugey) Par le jeu des successions il serait ensuite passé aux comtes de Varax par le mariage de Jeanne de Clermont avec Pierre de Varax, seigneur de Romans en 1518.
Flaxieu 1650-1789 Aux Clermont-Mont-Saint-Jean.
Rignat 1734-1756 Ce château vient aux Clermont par le mariage de Marie-Virginie-Priscille Viart de Pimelles avec Jacques-Charles de Clermont-Tonnerre, comte de Dannemoine. Ce dernier le vendit après le décés de son épouse.
 
- CHARENTE-MARITIME -
Dampierre-sur-Boutonne 1342-1599 La seigneurie de Surgère entre dans la famille par le mariage (v.1350) d'Aimar de Clermont et de Jeanne Maingot, héritière des terres de Surgères et de Dampierre. Le château est terminé par François de Clermont en 1475. François I° y sera reçu par Claude de Clermont, colonel des Grisons qui épousa Jeanne de Vivonne dont il eut une fille, Claude-Catherine duchesse de Retz.
Surgères 1345-1487 Par le mariage d'Aimar de Clermont, seigneurs d'Hauterives et de Jeanne Maingot, dame de Surgères.
 
- CÔTE d'OR -
Chassagne-Montrachet 1643- ? En 1643 Anne-François de Clermont (?-1679) épouse Margueritte de La Boutière qui lui apporte les terres et châteaux de Chagny et de Chassagne.
Crépan Situé sur la commune de Prusly-sur-Ource le château fut détruit par un incendie puis reconstruit en 1896. Charles-Henri (1857-1916) prince romain et Aynard (1884-1967) duc de Clermont-Tonnerre y moururent.
Ladoix-Serrigny 1768-1908. Ce château est venu par Henriette-Louise-Madeleine du Tillet qui avait épousé Claude-Louis de Clermont (1731-1792) marquis de Montoison. C'est le grand-oncle de Madeleine, Pierre Brunet de Chailly, président de la Chambre des Comptes de Paris, qui est à l'origine du château actuel. Il passe ensuite à Anne-Charles de Clermont (1773-1855) marquis de Monstoison qui avait épousé Louise-Charlotte Le Cléron d'Haussonville (1773-1853), puis à leur fille, Cécile de Clermont-Montoison qui, en 1841 épousa Aimé (1812-1889) duc de Clermont-Tonnerre. Ladoix-Serrigny passe ensuite à leur fils, Roger (1842-1910) et à sa femme Françoise-Béatrice de Moustier. Ils eurent trois enfant dont Françoise (1885-1957) qui épousa en 1908 Felix (1882-1943) prince de Merode. Les Merode en sont toujours propriétaires.
Perrigny-lès-Dijon 1783-1793 Le comté de Saulon-Perrigny passe à Anne-Charles (1773-1855), marquis de Montoison. Le château sera vendu comme bien national en 1793. Du château il ne reste ques des ruines enfouies.
Saulon-la-Rue Anne-Charles de Clermont (1773-1855), marquis de Montoison meurt dans son château de Saulon-la-Rue. Sa fille Cécile (1814-1847) en hérite et y habite avec son mari Aimé (1812-189) duc de Clermont-Tonnerre, avant que ce dernier rachète Ancy-le-Franc et décide de s'y installer.
Talant
- DRÔME -
Crépol 1080-? La terre de Crépol appartenait déjà aux Clermont en 1081. Siboud II qui chassa l'anti-pape Bourdin, en était le seigneur. Un château y est attesté en 1054 et il n'en reste qu'une motte. Le château actuel, construit en 1619, serait à l'origine un relais de chasse construit par les Clermont-Chaste.
Montfroc 1498-1540 La seigneurie de Montfroc et son château sont venu dans la famille par le mariage d'Antoine de Clermont, baron de Montoison avec Catherine d'Adhémar de Grignan dame de Montfroc. Cet héritage sera vendu aux du Puy en 1540 par leur fils Claude de Clermont, baron de Montoison.
Montmeyran 1419-1591 Cette terre appartenait aux Poitiers, puis aux Clermont-Montoison, puis aux Martin de Dizimieu, et enfin aux Berton de Crillon.
Montoison 1350-1789. La seigneurie de Montoison entre dans la famille par le mariage de Geoffroy II de Clermont et d'Isabelle de Montoison vers 1350. Le château primitif fut construit par les Potiers avant 1201. Le château médieval fut restauré et agrandi de 1504 à 1510. Habité par les Clermont-Montoison jusqu'au XVII° puis régit par des intendants jusqu'en 1789 le château connaîtra la destruction revolutionnaire. En 1796 il sert de prison puis il est vendu comme bien national, et comme souvent la démolition s'engage.
Rochebaudin 1484-1789 Seigneurie acheté par Antoine de Clermont, baron de Montoison. Il est sans doute à l'origine de la construction du château.
Triors XIV° à 1509 Cette maison fut aux Clermont-Chaste
Suze de Crest 1351-1789 Construit au XIII° le château fut construit par la famille de Suze. Il entre chez les Clermont-Montoison par le mariage d'Isabelle de Montoison et de Guillaume de Clermont. Cette branche des Clermont ne résidera jamais au château mais ils y maintiendront des gestionnaires jusqu'à la révolution.
Vaunaveys 1504-1600 Seigneurie acheté par Antoine de Clermont, baron de Montoison aux Marssane. Elle passe ensuite aux La Baume en 1600.
- ESSONE -
Champlâtreux 1727-? Il fut acquit par Gaspard (1688-1781), duc de Clermont-Tonnerre, maréchal de France en 1727. Ces enfants raseront le château d'alors pour un manoirr seigneurial. Il était entouré d'un parc dessiné sous le model de ceux de Le Nôtre. Le manoir fut détruit, au XIX°, par Louis Pasquet, négociant, qui y fit édifier le pavillon actuel.
- EURE -
Glisolles 1779 -1926 La terre de Glisolles nous vient d'Anne Bernard de Boulainvilliers, arrière petite-fille du banquier Samuel Bernard. Elle a épousé Paulin (1750-1841) duc de Clermont-Tonnerre. Il sera vendu par Philibert (1871-1940) duc de Clermont-Tonnerre à Monsieur Pacquement le 30 juillet 1926. Le château a malheuresement été détruit par un incendie.
Chambray 1688-1745 puis au marquis de Lannion, gendre de Philippe de Clermont-Tonnerre
Maupertuis 1611-17?? Ce château entre dans la famille par le mariage de Gabrielle de Glizy avec Jacques de Clermont, comte de Thoury le 11 septembre 1611. Il est situé sur la commune de Lilly.
- HAUTES-ALPES -
Tallard 1439-1570 / 1927-1957
 
- HAUTE-LOIRE -
La Brosse -1751 Situé sur la commune de Tence, ce château appartenait aux Saint-Germain d'Apchon puis aux Clermont-Chaste puis aux Caillebot de Salle, par le mariage de Marie-Charlotte de Clermont-Chaste avec Marie-Louis Caillebot de Salle, sénéchal du Velay, lieutenant gouverneur de la Marche.
 
- HAUTE-SAÔNE -
Vauvillers 1679-1823 Il a été construit sur les bases de l'ancien château en 1723 par Gaspard duc de Clermont-Tonnerre (1688-1781), maréchal de France. Il est vendu par Aynard duc de Clermont-Tonnerre (1784-1837) à la commune en 1823.
 
- HAUTE-SAVOIE-
Cusy (Fesigny) 1402- Vendu par Amédée VIII, comte de Savoie à Antoine de Clermont, seigneur de la Bâtie d'Albanais en 1402.
Sacconay XVII-1759. De la famille de Sacconay il passe au XVII° aux Clermont-Mont-Saint-Jean puis aux du Clos en 1759.
 
- ISERE -
Bardonenche 1590-1679 Ce château se trouve à Monestier de Clermont. Il a été construit par les Clermont en 1590 puis vendu à la famille de Bardonenche en 1679.
Bressieux 1402-142? Câteau du XIII° siècle construit par la Maison de Bressieux, il entre dans la famille par le mariage de Louise de Bressieux avec Ainard III de Clermont. Leur fils Georges hérita de Bressieux et en rendit hommage en 1426. Il devait ensuite passer aux Grolée.
Chatte XII°-1672 Surnomé le château des pauvres. C'est dans cette maison que serait né Amédée de Lausanne.
Clermont 1080 à nos jours. (A Chirens) Située au bord du lac de Paladru prés de Chirens dans l'Isére il est le berceau de la famille de Clermont. Du château ne reste plus que le donjon et quelques murailles en cours de restauration. Construit au XIIième il est composé d'une triple enceinte et d'un donjon pentagonale irrégulier qui en font un système de défense unique. Habité jusqu'au XVIième il a été démantelé sur ordre de Richelieu en 1626. De nombreuses fouilles ont étés réalisés et ont permis de mettre à jour tout un ensemble de bâtiments, dont une chapelle à l'intérieur même des fortifications. Ces ruines sont le témoin de la puissance de la famille dès le XIième. Sibaud Ier de Clermont et de Saint Geoire, premier Clermont attesté, en est sans doute le commanditaire. Il participa à la croisade de 1096 et était seigneur de huit châteaux, ce qui démontre l'importance de la famille il y a 1000 ans.
Clermont (A Saint-Geoire-en-Valdaine) 1080-1846
Demptezieu ?-?
Grand-Lemps 1378-1614 Cette maison est venue par les Bressieu à Aymard de Clermont. Elle fut vendue le 14 octobre 1614 à Arthur Prunier, seigneur de St André en Royans, président du Parlement de Grenoble.
Hautefort ?-1537 Prés de Saint-Nicolas de Macherin, à quelques kilomètres de Clermont, ce château, probablement construit par les Clermont, passe ensuite à Sébastien de Gumin
Longpra 1080-1536
Passage 1342 -XV° La seigneurie du Passage est acquise par les Clermont en 1342. Ils décident de la construction d'une maison forte dont il ne reste que quelques vestiges. Un siècle plus tard la maison forte est cédée aux Poizieu à qui ont doit le château actuel.
Pupetières 1220 Ce château a été construit au XIII° à l'occasion du mariage de Sibaud IV de Clermont (?-1249) avec Béatrix de Virieu, héritière de la terre et du château de Virieu.
Roussillon 1673-?
Roybon ?-? Un relais de chasse y fut contruit par les Clermont.
Vaulserre ?-1567 Château vendu à Humbert de Corbeau le 17 février 1567 par son beau-père Antoine III de Clermont (1498-1578)
Virieu 1220-1573
Viriville 1402-1427 De son origine à 1327 le château de Vririville appartenait aux Bressieux. Ainard III de Clermont épouse en 1402 Louise de Bressieux héritière de Bressieux, fille de Geoffroy de Bressieux et de Jordainne de Roussillon. En 1427, Ainard III céde le château de Virirville à Jordainne de Roussillon sa belle-mère. Jordainne le légua à Marie de Bressieu qui le vendit aux Grolée en 1432.
- LOIR et CHER -
Thoury 1545-187? La seigneurie de Thoury nous vient de Claude de Rohan qui l'avait hérité de son premier mari Claude de Beauvillier qu'elle avait épousé en 1537. En seconde noces elle épouse Julien de Clermont (frère d'Antoine II de Clermont, le bâtisseur d'Ancy-le-Franc. La terre de Thoury sera élevé en comté en 1629. En 1976 on pouvait encore voir les restes du château fort construit par les Clermont.
Les Marais 1545-187? à Muides-sur-Loir. Muides-sur-Loir faisait partie de la seigneurie de Thoury situé à quelques kilomètres. Une tour d'entrée avec les armes Clermont existait au début du siècle. Elle est aujourd'hui détruite.
- LORRAINE-
La Grange aux Ormes
 
- MARNE -
Brugny 1777-1932 Château situé sur la commune de Brugny-Vaudancourt, il entre dans la famille par le mariage de Victoire-Césarine d'Estourmel, dame de Brugny (1752-1838) et de Charles-Louis, marquis de Clermont-Tonnerre (1750-1803). Il a la particularité de n'avoir jamais été vendu. De ses premiers seigneurs attestés, les Châtillon à aujourd'hui, il s'est transmis de génération en générations.
 
- MEURTHE-et-MOSELLE -
Boucq
Hamonville 1755-1850 Ce château a été acheté par Joseph-François de Clermont-Tonnerre (1727-1809) à François-Rémy Tardif.
- OISE -
Achy 1811-1883 Le château d'Achy vient aux Clermont par le mariage (1811) d'Aimé-Gaspard (1779-1865) duc de Clermont-Tonnerre, ministre, avec Charlotte de Carvoisin d'Achy. Il semblerait que le château soit passé à Louise-Gabrielle (1860-1931) descendante d'Aimé-Gaspard, puis aux La Tour du Pin Gouvernet. Louise-Gabrielle avait épousé en 1883 Humber, marquis de La Tour du Pin Gouvernet. Il appartient aujourd'hui aux petits frères des Pauvres.
 
- SAÔNE-et-LOIRE -
Chagny 1643-1789 La seigneurie de Chagny, ainsi que celle de Chassagne-Montrachet sont entrées dans la famille par le mariage d'Anne-François de Clermont (?-1679), marquis de Montoison avec Marguerite de La Boutière. Vers 1645 Anne-François fait établir les plans d'un château par l'arpenteur royal Baillet sur les bases de l'ancien château. En 1774 Claude-Louis de Clermont-Montoison fait démolir le second château devenu inhabitable. Les plans de ce nouvel édifice sont de Emiland Gauthey. Il sera vendu comme bien national. Ce "château qui fit pendant un siècle l'admiration des voyageurs" (Besset, Auguste, Chagny à travers les âges, 2004, 176 p.) sera détruit en 1866. De nombreux Clermont-Montoison sont enterrés dans l'église de Chagny.
Epinac 1686-1826
Messey-sur-Grosne XVIII° Ce château serait entré dans la famille par le mariage de Louis-Claude de Clermont, marquis de Montoison (1722-1787) avec Anne-Charlotte de Lévis Châteaumorand. Il serait ensuite passé au fils de sa 3° épouse, Henri-Camille Bataille de Mandelot.
Visargent 1749-? Vient de Marie-Madeleine-Gasparde de Brancion, dame de Visargent, qui épousa en 1749 Jean-Claude de Clermont, marquis de Mont-Saint-Jean.
- SAVOIE -
Bassens 1493-1545 Vient de Péronne de Cognin qui épousa Jacques III de Clermont vers 1493. Il fut vendu par Fançois-Blathasard de Clermont-Mont-Saint-Jean à Jean-François de Lambert.
Grand-Mécoras -1789. De la famille de Montfalcon ce château passe ensuite à Jean-Claude de Clermont-Mont-Saint-Jean.
Rubaud 1614-1789 En 1614 Annibal de Cuynes transmet cette seigneurie et son château à ses cousins les Clermont-Mont-Saint-Jean, sans doute à Jean-Claude de Clermont, seigneur de Mont-Saint-Jean qui en 1615 fut commandeur d'Aiguebelle dans l'Ordre de Saint Maurice et Saint Lazare. Le château passe ensuite à son fils Jean-Péron, marié en 1632 à Antoinette de Beaufort. Leur fils, François qui épousa en 1668 Claire-Marie de Pingon. Il passe ensuite à Jacques et à Alexandrine de Morand mariés en 1725. Leur fille, Jeanne-Félicie la dernière des Mont-Saint-Jean de la branche de Rubaud épousa en 1751 Jean-Antoine de Menthon, comte d'Aviernoz et lui transmit la terre de Rubaud.
Saint-Beron 1080-1547 Le château actuel a été contruit en 1867 par le comte Septime de Garnier des Gares. D'après l'ouvrage Monuments historiques de France publiés par départements : Savoie de Rouget et Vachez, 1895, "l'ancien château fut bâti par les seigneurs de Clermont du Dauphiné qui possédaient, de temps immémorial, la seigneurie de Saint-Beron" En 1547 l'ancien château passe aux Martin, seigneur de Dizimieu par le mariage de Claudine de Clermont avec Balthazard de Martin, seigneur de Dizimieu.
Saint-Offenge-Dessous
Villeneuve ?-1401 Déjà en 1344 on posséde une reconnaissance d'Humber de Clermont pour cette maison forte. Son descendant, Antoine IV de Clermont, seigneur de Saint-Pierre-de-Soucy, vendit Villeneuve à Jacques Chabod le 12 juin 1401. Il est situé sur la commune de Cognin.
- SEINE-et-MARNE -
Hermé 1780-1854 Ermé entre dans la famille grâce à Adélaïde-Louise de Mascrany qui l'apporte en dot lors de son mariage en 1780 avec Jacques de Clermont (1752-1827), marquis de Mont-Saint-Jean. Par succession il passe à Athénaïs de Clermont-Mont-Saint-Jean-Mascrany (1810-1845) puis à la famille de son mari Hernest-Henri, marquis de Prunelé. Ce même Ernest-Henri épousera en 1846, après le déces de sa première femme, la soeur de cette dernière Delphine de Clermont-Mascrany (1817-1854)
- SOMME -
Bertangles 1611 à nos jours.
Fignières 1647-1789 La terre de Fignières entre dans la famille par le mariage de Charles de Clermont, (?-1671), comte de Thoury avec Catherine de Sennicourt (on peut aussi trouver Sénicourt ou Séricourt). En 1761 leur descendant Louis (1722-?) décide de la construction du château. A peine terminé il fut vendu comme bien national et détruit.
- YONNE -

Ancy-le-Franc 1542-1683 / 1844-1980 Il se trouve en Bourgogne non loin de Tonnerre. Il a été construit en 1544 par Antoine III de Clermont sur les plans de Serlio Il est décoré par les plus grands artistes tels que le Primatice, Meynassier ou encore Nicollo del Abate. Sa décoration date principalement du XVIième, et si elle a connu quelques modifications, son importance est telle qu'elle fait de ce château le rival direct de Fontainebleau. Depuis 1999 il fait l'objet de remarquables restaurations entreprise par son actuel propriétaire.

"Ce bastiment se peut voir entièrement tout le contenu, comme de haute vue, et dirait-on presque, en considérant l'édifice, qu'il a été tout fait en un jour, tant il rend contentement de l'oeil" Androuet du Cerceau

Dannemoine 1651- 1761 La seigneurie de Dannmoine fut achetée par Antoine (1610-?) de Clermont-Tonnerre en 1651. Le château fut restauré par Jacques-Charles (1699-1782) de Clermont-Tonnerre, comte de Dannemoine. Il serait ensuite passé à sa fille Antoinette qui épouse, en 1761, Annet, vicomte de La Ferté-Meun.
Maulnes 1566-1697
Vaulichères Construit par les Clermont au XVIe siècle.